Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Promenades avec Marie-Christine Grimard

Aime la vie et le partage d'émotions, et danse avec elles en mots et en images, pour que le chemin vers les étoiles soit toujours bleu.

Délivrance ?

J'essaie toujours de voir le côté positif des gens, des choses et des événements. Lorsque je n'y arrive pas, je tente de comprendre pourquoi ils en sont arrivé là, ce qui a pu les entraîner vers ce gouffre noir, ce qui a pu les rendre tellement malheureux, qu'ils ne peuvent plus répandre autour d'eux que de la négativité.

Souvent j'y parviens, il y a toujours un peu de soleil derrière la vitre , et si l'on prend un chiffon doux et qu'on lustre doucement, avec de petits mouvements circulaires tout en douceur, la lumière apparaît doucement.

Il n'y à plus qu'à sourire, en silence, jusqu'à ce que la personne en souffrance vous rende votre sourire .

Délivrance ?

Aujourd'hui je n'y suis pas parvenue.

Cela m'a laissée déroutée et attristée, comme un goût d'inachevé .

Ne pas pouvoir aider quelqu'un qui souffre à alléger son fardeau, ne pas comprendre par quel bout prendre cet écheveau de tristesse, puis trouver le premier brin, tirer doucement dessus et le sentir se briser.

Et puis rester là, en face de cette détresse et ne pas pouvoir dire les mots justes.

Se trouver devant un mur de silence, et quelques secondes plus tard, être submergée par un flot de paroles où se mêlent reproches, injures et paroles cinglantes.

En rester muette pour ne pas hurler , pour ne pas répondre en attisant le brasier.

Et puis craquer .. Pour ne pas être noyée sous cette déferlante sans rien faire, essayer de nager à contre-courant, essayer de garder la tête hors de l'eau .

Crier à son tour, pour que le silence revienne pour que les paroles injustes se taisent , et s'arrêter brusquement étonnée de sa propre violence, comme s'il s'agissait de celle d'un étrangère .

Attendre en silence que la tempête s'apaise . Attendre ..

Délivrance ?

Laisser retomber la pression en même temps que la nuit sur ce silence sans couleurs.

Essayer de comprendre en mettant ses propres mots sur la souffrance de l'autre pour traduire ses peurs et mieux les déchiffrer .

Tenter de vivre cette peine de l'intérieur pour l'apprivoiser.

Puis croire qu'on pourra attraper sa main et le tirer hors de sa tempête .

Donner toute l'énergie qui vous reste pour souffler sur les nuages et les repousser à l'horizon.

Reprendre son souffle et souffler encore et encore ..

Délivrance ?

Et se sentir descendre de plus en plus bas

Glisser au bord de ce gouffre

Se retourner et voir sa gueule béante qui vous attends dans un sourire effrayant

Et se sentir lâcher prise tout doucement

Délivrance ?

Et enfin, décider de survivre .

Lâcher prise pour ne pas perdre sa vie.

Accepter de ne pas pouvoir faire plus, même si on a voué sa vie à cela .

Comprendre et accepter que l'on ne peut sauver tout le monde, et encore moins ceux qui ont décidé de ne pas se sauver de leurs démons.

Admettre leur choix.

Et les laisser sombrer seuls dans leur propre tombe.

Délivrance ?

La solution serait de ne pas s'impliquer, de garder ses distances, de rester en dehors.

Je suis un humain, face à un autre humain qui souffre, et qui referme son âme, comment puis-je faire cela ?

Tout est plus facile quand on ne s'implique pas, ne pas regarder ce qui fait mal, ce qui dérange ..

Jusqu'ici je n'y arrive pas !

Délivrance ?

Il faudra bien que je le fasse, pour poursuivre ma route dans ce monde, il faudra garder mes distances, apprendre à reconnaître les entités négatives croisées pour éviter de cheminer à leurs côtés. Il faudra me "blinder", oublier la confiance, oublier l'innocence .

Il faudra me délivrer de ma naïveté, et redescendre dans cette réalité .

Oublier mon humanité et mon espoir de la partager vraiment .

Me délivrer de mon humanité ...

Est ce bien là une Délivrance ?

Délivrance ?
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
MC je vous découvre Jeanne d'Arc, vos Tw le disaient, votre blog confirme. Venez amie, nous aurons des tweets pleins d'odeurs légères, des échanges profonds comme des tombeaux...
Répondre
G
Merci Ernest de goûter ainsi à ma poésie et de l'enrichir avec la votre, nous échangerons volontiers ces parfums légers si vous le souhaitez aussi !
Y
&quot;Oublier la confiance, oublier l'innocence&quot; Oh non! L'innocence est ce qu'il reste de plus beau dans une essence...votre écrit est beau...déchirant et criant de votre belle essence.<br /> Yley12
Répondre
G
Merci infiniment .. Je crois que je ne pourrai oublier ni l'un ni l'autre même en me forçant beaucoup .. <br /> Merci encore d'avoir partagé et compris mes mots aussi bien :)